TELEVISION SPORTS
*** SOYEZ LES BIENVENUS SUR LE SITE DE TELE SPORT *** www.tlstogo.tv vous offre l'exclusivité ***
éditorial
Le sport au Togo comme il va!
Les derniers évènements sportifs de notre pays renforcent le pessissisme grandissant qu'ont certains observateurs.
Des faits hors du commun, oui le Togo specialiste en a encore realises:
D'abord, les escrimeurs togolais qui ont pu voyager sur Yamoussokro pour une compétition africaine que grace a une intervention de bonne volonte de Sergio Sport en habillants et en les financant un peu. Les quatres jeunes tireurs au lieu de 15 possibles pour la compétition,  malgre leurs maigres moyens reviennent au pays avec deux médailles de bronze.Une enieme fois pour cette discipline qui a l'une des plus petites parts de la subvention de l'Etat. Paradoxal.
Paradoxe, contradiction, imbroglio, indignation,  fustraction, amertume, imcomprehension et autres sentiments lies a la honte c'est ce qu'on peut ressentir en voyant les images des volleyeurs togolais aux eliminatoires de la zone 3 de beach volley arborer des maillots achetes bon marche chez le vendeur du coin et surtout portant le logo de la FTF et de la marque Puma. De quoi je me mele? 
Et comme si cela ne suffisait pas c'est la FTF qui sort un communiqué portant en son sein une nouvelle insulte de l ' intelligence du peuple togolais. Julien Chevalier le demi de ses fonctions après six ans sans le moindre resultat au centre MimoSifCom de l'ASEC d'Abidjan est promu au Togo selectionneur Adjoint de Claude le Roy sur sa proposition enterinee par le president de la FTF Guy AKPOVY et le Ministre Guy Madje LORENZO. Le dechu parachute et promu a la tête de notre selection comme pour dire sur la terre de nos aieux la promotion du mediocre est erigee en regle.
Le technicien francais remplace un autre Sébastien Migne qui a quitte son poste en snobant le peuple togolais sans reaction de ses premiers responsables. 
Le sport comme il va sur la terre de nos aieux. 
                 Cheri ADJOGBLE
publicité
l'équipe télésports

HOLALA Alain
DG

FINOU Fafa
journaliste

ALASSANI Moustafa
Journaliste

ADJOGBLE Cheri
Journaliste

LOVENOU Roger
Journaliste

ADJEODAH Michel
Monteur-Vidéo

» Voir toute l'équipe de la Télévision Sports

DECOUVERTE D’UNE JEUNE FILLE ARBITRE

Interviews - 04/05/2013 -
Etudiante en département d’allemand à l’UL, Sitsopé Marguerite DEKPO est arbitre féminin du handball. A part ses études, elle s’attache à l’arbitrage qui est un désir pour elle depuis fort longtemps. Rencontrée au cours du match Matador contre Entente II au stade municipal de Lomé terrain de handball, elle a accepté se livrer quelque peu.


« Comme c’était un désir pour moi, je n’ai pas failli. »
 
Pourquoi avoir choisi l’arbitrage ?

C’est une longue histoire. J’ai toujours désiré être arbitre depuis fort longtemps. Je me disais même si ce n’est pas de rang connu. Et quand j’ai entendu parler de la formation des arbitres, je me suis dit que c’est le moment opportun à ne pas gâcher. Comme c’était un désir pour moi, je n’ai pas failli.
L’arbitrage, je l’ai choisi simplement parce que j’avais un modèle.
Mon père est arbitre, mes grand- frères Agbeko et Akpatcha sont des arbitres, alors je me suis dit que je ne perds rien. Ainsi j’ai choisie l’arbitrage et j’y suis.


« Les études, ma carrière d’arbitre avant le mariage. »

Etes-vous mariée ?

(Rires …..) Non pas encore. J’étudie pour le moment et je n’ai pas encore pensé à cela. Je suis étudiante (rires……).
Bon, l’essentiel avant l’agréable. Les études, ma carrière d’arbitre avant le mariage.


« … je crois qu’il me serait très facile de me convertir en joueuse de handball. »

Que feriez-vous s’il vous arrivait de ne plus être arbitre ?

Bon cela fait 1 an que je suis arbitre du handball et je m’y plais comme cela. Alors s’il m’arrivait de changer de discipline, je pense que ce serait trop facile pour moi (rires….). Je connais bien certaines règles du jeu de handball et partant de là je crois qu’il me serait très facile de me convertir en joueuse de handball.


« Il y a une chose et c’est ce qu’on dit souvent vouloir c’est pouvoir. »


Les filles qui désirent être arbitre, que leur dites-vous ?

A celles qui veulent devenir arbitre, je leur souhaite courage.
Tout d’abord qu’elles sachent que c’est une bonne chose mais ce n’est pas facile. Il y a une chose et c’est ce qu’on dit souvent vouloir c’est pouvoir. Il suffit qu’elles s’inscrivent dans un centre de formation ou de s’approcher de la fédération de handball pour recevoir plus d’information.
Ensuite, je voudrais dire qu’il faut que les filles aussi rentrent dans la course. Ce ne doit plus être les hommes seuls qui doivent officier les matches ou être arbitre. Alors j’invite toutes les filles qui ont ce désir de mettre la main à la patte pour la gente féminine soit aussi représentée partout et dans beaucoup de domaines.


« …qu’ils commencent par nous faire confiance et que nos efforts soient encouragés. »

Avez-vous une doléance à l’endroit des autorités de l’arbitrage ?

L’unique doléance est qu’ils accordent de l’importance à nous la gente féminine, car en voyant les choses c’est comme on pense que nous ne pouvons pas faire comme les hommes. Alors qu’ils commencent par nous faire confiance et que nos efforts soient encouragés.
                                                                                     Réalisée par Hervé K. ADJAHO

Partager sur Facebook Partager sur Twitter

 

commentez cet article

Votre nom
Votre email
  Ville/Quartier
  Votre commentaire

 
mot du promoteur
La passion du sport est un virus: On en guérit rarement. Nous devons en faire une passion simple et sportive
nos championnats
Troisième journée - Combinaison
PREMIERE DIVISION (D1)

>>> Tous les résultats et Classements

Dyto
3
0
Kotoko
As OTR
0
1
Agaza
Maranatha
1
2
Asko
Koroki
1
0
As Togo Port
Unisport
0
0
Anges de Notsè
Gbikinti
1
1
Semassi
Foadan
2
0
Gomido
Foadan
1
1
Koroki
contact rapide
Envoyez-nous vos dédicaces, questions et suggestions et vos points de vue à l'actualité
Nom et prénom
Email
Quartier/Ville/Pays
Sujet
TL + S = ?
Votre message

sondage
LEQUEL DE CES TROIS CLUBS EST LE CLUB FAIR-PLAY DE LA SAISON 2012-2013 A VOTRE AVIS?
UNISPORT de Sokodé
AGAZA de Lomé
ASKO de Kara
 
Votre avis nous intéresse. Remplissez ce formulaire pour participer à ce sondage !

Votre nom ou Pseudo
Ville / Quartier
Votre email
INTERVIEW
Le sport togolais peine depuis un certain temps à retrouver sa place dans la sous région et sur le continent. Raison évoquée par bon nombre d’observateurs, le manque de formation à la base afin d’assurer la relève. Ainsi, le... » Lire la suite de l'article
© Copyright 2010 - 2017. Tous droits réservés. Toutes reproductions interdites. Développé par TOGO EN VOGUE Sarl